LES CONFÉRENCIERS - AIR 2030

Frédéric GONSETH

Né en 1950 à Lausanne, de nationalité suisse. Après des études de sociologie à l’Université de Lausanne, il effectue un stage de journalisme à Zurich avant de devenir rédacteur en chef de "La Brèche". Dès 1980, il devient réalisateur-producteur indépendant. Parmi les nombreux films documentaires qu’il a réalisés, La Facture d’orgue (1981), L’Ukraine à petits pas (1992, coréalisé avec Catherine Azad), Cité animale (2000, coréalisé avec Catherine Azad), Mission en enfer (2003), Citadelle humanitaire (2008), La Bataille du Gripen (2017).

 

Frédéric Gonseth obtient un Baccalauréat scientifique (1968), prix Edmond Gilliard de littérature Licence en sociologie (1972), suivra d'un stage à Université de Lausanne en tant que journaliste, on le retrouvera au Téléjournal, Zurich (1973-75), puis Rédacteur en chef du journal militant " la Brèche" (1975-1980), Réalisateur-producteur indépendant (dès 1980), homologué RTSR

 

Membre fondateur et Secrétaire général de la Fondation Vaudoise pour le Cinéma jusqu’en 2011,

Membre fondateur et président de l’association REGIO Films (devenue en 2011 Cinéforom),

Membre du conseil de la Fondation Cinéforom,

Membre fondateur et président de l’Association Romande du Cinéma (ARC, 1992-2011), devenue AROPA (membre du comité),

Membre fondateur et président de l’association Archimob et de l’association Humem, Journalistory.ch, Oralhistory.ch,

Médias Pour Tous, fondateur en 2014 et président de la revue Culture en Jeu.

Prix Suisseculture 2008

Dr. Alexandre VAUTRAVERS

Alexandre Vautravers, expert en sécurité de renomée internationale, est Docteur en histoire et en sciences économiques, il est rédacteur en chef de la Revue militaire suisse (RMS+) depuis 2006.  Ses domaines de recherche et de publication sont les relations internationales et les questions de sécurité, l’évolution des conflits armés, l’évolution de la technologie et l’industrie d’armement ainsi que les questions humanitaires. Alexandre Vautravers enseigne les Relations internationales à Genève depuis 2006 après avoir enseigné dans plusieurs universités à Accrah, Beijing, Londres, Oxford ou Téhéran.

 

Le Dr. Vautravers est également chargé de mission aux questions stratégiques au sein du Département de la Sécurité et de l’Economie (DSE) de la République et du canton de Genève. Il y anime notamment le conseil consultatif de sécurité depuis 2016 et est responsable de la publication de la stratégie sécuritaire. Colonel d’état-major général et commandant en second de la brigade mécanisée 1. Ancien chef de bataillon et expérimenté dans les missions de soutien à la paix, il est également directeur scientifique du Centre d’Histoire et de Prospective Militaires (CHPM) à Pully.

Col. EMG Pierre de GOUMOËNS

Le Colonel EMG Pierre de Goumoëns est diplômé de l’Université de Commandement aérien et d'état-major (USA). Pilote de chasse chevronné, depuis 2018, il est Chef Autorité de l’Aviation Militaire de l’Etat-Major de l’armée Suisse.

Brigitte CROTTAZ

Brigitte Crottaz étudie la médecine à l'Université de Lausanne. Diplômée en 1982, elle travaille comme médecin spécialiste en médecine interneendocrinologie et diabétologie. Elle fait une formation post-graduée au Centre hospitalier universitaire vaudois pendant 13 ans puis s'installe en cabinet de groupe à Lausanne en 1995.

Elle est également joueuse de basket-ball jusqu'à l'âge de 28 ans. Championne de Suisse juniors avec le Lausanne-Sports, elle joue ensuite en Ligue nationale A avec le même club.

Brigitte Crottaz commence la politique tardivement : en réaction à l'élection de Christoph Blocher au Conseil fédéral, elle s'inscrit à la section du parti socialiste d'Épalinges en 2004. Elle siège au conseil communal de depuis 2005 et a co-présidé la section de 2006 à 2012. Elle est députée au Grand Conseil du canton de Vaud, où elle est membre de la commission de la santé publique, de 2012 à 2017. Le 26 février 2018, elle remplace Jean Christophe Schwaab au Conseil national et devient membre de la commission de la politique de sécurité

Léonore Porchet est conseillère communale à Lausanne et a été présidente des Verts lausannois de 2015 à 2017. Puis elle est élue députée au Grand Conseil du canton de Vaud en 2017. Le 20 octobre 2019, elle est élue au Conseil national. Elle est également membre de la Commission nationale de sécurité.

Léonore PORCHET

Olivier FRANÇAIS 

Olivier Français obtient, en 1982, un diplôme d’ingénieur civil de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), spécialisé en géotechnique.

Après un parcours de chercheur à l'EPFL, il ouvre et développe la succursale d’une grande entreprise de travaux spéciaux entre 1984 et 1991. Puis, il prend la direction d’un grand bureau d’ingénieur spécialisé en géotechnique. Au début des années 1990, il est chargé de cours à l’École d’ingénieurs de Lausanne (HEIG-VD) et préside la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) vaudoise de 1995 à 1997. En 2010, il est nommé Membre de l’Académie suisse des sciences techniques (SATW).

Conseiller communal (législatif) de 1994 à 2000, Olivier Français est élu Conseiller municipal (exécutif) de la Ville de Lausanne en 2000, et quitte cette fonction en juin 2016. Il était à la tête de la Direction des travaux et dirigeait les Services d'urbanisme, des routes et de la mobilité, d'architecture, de la coordination et du cadastre, d'assainissement et de la gestion de l'eau.

Au niveau cantonal, il a siégé comme Député au Grand-Conseil vaudois (législatif) de 1998 à 2007 et a œuvré au sein de la commission permanente d'informatique.

Au niveau fédéral, Olivier Français siège au Conseil national depuis 2007, dans le cadre de cette fonction il est membre de la Commission des télécommunications et transports (CTT) mais aussi de la Délégation de surveillance de la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (DSN-NLFA). De 2007 à 2011, il était membre de la Commission de gestion ainsi que de la commission des constructions publiques.

Dans le cadre de ses fonctions politiques pour la Ville de Lausanne, Olivier Français est appelé à siéger au sein de plusieurs conseils d'administration, organismes et sociétés dont Tunnel du Grand-Saint-Bernard SA (conseil d’administration, vice-président), Tridel SA (conseil d’administration et comité de direction), Transports publics de la région lausannoise SA (conseil d’administration, comité de direction), EOS Holding SA (conseil des pouvoirs publics, président), Axes fort de transports publics/ AFTPU (délégation politique et bureau exécutif), etc.

François POINTET

François Pointet commence la politique en 2010, année de la création de la section vaudoise des Vert'libéraux. Il est président de la section cantonale depuis 2014. Il devient membre du Grand Conseil du canton de Vaud en 2017. En 2019, les Vert'libéraux vaudois obtiennent un deuxième siège au conseil national et François Pointet est élu aux côtés de la conseillère nationale sortante Isabelle Chevalley.